• votre commentaire

  • 6 commentaires

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • 8 commentaires
  • COLLEGE PRIVE DE L’ESPERANCE

    BP : 13450

            YAOUNDE

    TEL : 22 20 95 21

    Année Scol. 2010-2011

    Département de PHILOSOPHIE

    BACCALAUREAT BLANC   N°1

     EXAMINATEUR : M. MBOMENI T.

    Epreuve de PHILOSOPHIE

    Durée : 4H

    Coef : 04

    Séries : A4

     N.B. : Le candidat traitera au choix l’un des sujets suivants :

     SUJET I : Naît-on personne ou le devient-on ?

     

    SUJET II : Quelles réflexions vous suggère cette affirmation d’Ebénézer NJOH

                       MOUELLE : « En Afrique aujourd’hui, la tâche de la philosophie ne saurait

                       consister à aller chercher dans le passé, les visions du monde qui ont cessé de

                       vivre » ?

     

    SUJET III : Dégagez l’intérêt philosophique du texte suivant à partir de son

                          étude ordonnée :

                 «  Athéniens, ce n’est pas ma cause, loin de là, que je plaide à présent, comme on pourrait le croire ; c’est la vôtre, car je crains qu’en prononçant ma condamnation vous ne méprisiez le cadeau que vous a fait le dieu. Si vous me faites mourir en effet, vous n’en trouverez pas facilement un autre comme moi : un homme littéralement attaché par le dieu à la cité, comme si elle était un cheval de belle taille et de bonne race, mais alourdi par sa grandeur et qui aurait besoin d’un taon pour l’aiguillonner. C’est ainsi, comme une sorte de taon, que, me semble-t-il, le dieu m’a attaché à la cité, moi qui me pose partout et, toute la journée, ne cesse de vous aiguillonner, de vous exhorter, de vous invectiver chacun individuellement. Non, messieurs, vous aurez du mal à trouver mon pareil et, si vous m’en croyez, vous me traiterez avec ménagement ».

     

                                                   Platon, Apologie de Socrate


    25 commentaires
  • COLLEGE PRIVE DE L’ESPERANCE

    BP :   13450

            YAOUNDE

    TEL : 22 20 95 21

    Année Scol. 2010-2011

    Département   de Philosophie

    SEQUENCE  N° 1                                &

     EXAMINATEUR :   MBOMENI Timothée   

    Epreuve  de Philosophie

    Durée :   2h

    Coef :

    Classes :  Tles A4 ALL & ESP

     

    N.B. Le candidat traitera obligatoirement toutes les questions suivantes

    en y proposant des réponses précises et concises :

      1)     Qu’est-ce que la philosophie ?   1pt

     2)     A quoi renvoie la sagesse dont la philosophie se veut la quête ? En quoi diffère-t-elle de la sagesse du vieillard ?    2pts

     3)     Quels sont respectivement l’objet et la visée de l’activité philosophique ?   2pts

     4)     Pourquoi considère-t-on Socrate comme le père fondateur de la philosophie ?   1pt

     

    5)     Dites quelles sont les quatre questions par lesquelles E. KANT, résumait le programme de la philosophie en précisant à chaque fois le domaine auquel renvoie chacune d’elle. 2pts

     6)     Par quel nom désigne-t-on la méthode philosophique ? En quoi consiste-t-elle ?   2pts

     7)     Qui est l’auteur de l’affirmation suivante : « Les maux ne cesseront pas pour les humains avant que la race de purs et authentiques philosophes n’arrive au pouvoir ou que les chefs des cités, par une grâce divine, ne se mettent à philosopher véritablement » ?

         Que voulait-il dire ?     2pts

     8)     Après avoir clairement défini "l’esprit critique" et "l’esprit de critique", dites laquelle des deux attitudes caractérise le philosophe.    2pts

     9)     Pourquoi dit-on que la science est positive tandis que la philosophie est normative ?  2pts

     10)Peut-on philosopher sans en être conscient ? Pourquoi ?   1pt

     11)Socrate est un célèbre philosophe qui n’a pas écrit. Cependant, l’humanité a hérité de lui deux principales maximes. Enoncez-les et dites laquelle des deux suggère une attitude fondamentale du philosophe que vous nommerez.   2pts

     12)Que peut-on à votre avis, reprocher à la philosophie ?  1pt

     


    1 commentaire
  • philosophie


    votre commentaire
  •       COLLEGE PRIVE DE L’ESPERANCE

    BP 13450

           YAOUNDE

    TEL 22209521

    Année Scol.  07-08

                                       EXAMEN BLANC N°1     Session de Décembre 07

    EPREUVE DE Phil

    CLASSE : Tle C, D

     Coef : 02    Durée : 3h

    Examinateur : M. MBOMENI

                 

     

     

    N.B : Le candidat traitera au choix l’un des trois sujets suivants :

     

    SUJET I : L’inconscient psychique n’est-il qu’un prétexte visant à légitimer la mauvaise foi ?

     

    SUJET II : Jean Paul Sartre écrit : «  l’essence des rapports entre les hommes n’est pas la communauté,

                       c’est le conflit ».

     

                       Partagez-vous ce jugement ?

     

    SUJET III : Après une lecture attentive du texte ci-dessous, vous répondrez aux quatre questions y

                        afférentes :

     

    «  Vous dites toujours, déclare une spirituelle malade, que le rêve est un désir réalisé. Je vais vous raconter un rêve qui est tout le contraire d’un désir. Comment accorderez-vous cela avec votre théorie ? Voici le rêve : « je veux donner un dîner mais je n’ai  pour toutes provisions qu’un peu de saumon fumé. Je voudrais aller faire des achats mais je me rappelle que c’est dimanche après-midi et que toutes les boutiques sont fermées. Je veux téléphoner à quelques fournisseurs mais le téléphone est détraqué. Je dois donc renoncer au désir de donner un dîner ».

    … Ce qui vient (d’abord)  à  l’esprit de (la malade)  n’a pu servir à interpréter le rêve. J’insiste. Au bout d’un moment, comme il convient lorsqu’on doit surmonter une résistance elle me dit qu’elle a rendu visite hier à une de ses amies ; elle en est fort jalouse parce que son mari en dit toujours beaucoup de bien. Fort heureusement l’amie est maigre et son mari aime les formes pleines. De quoi parlait donc cette personne maigre ? Naturellement de son désir d’engraisser. Elle lui a aussi demandé : «  Quand nous inviterez-vous à nouveau ? On mange toujours si bien chez vous. »

                Le sens du rêve est clair maintenant. Je peux dire à ma malade : «  c’est exactement comme si vous lui aviez répondu mentalement «  oui, je vais t’inviter pour que tu manges bien, que tu engraisses et que tu plaises plus encore à mon mari ! J’aimerais mieux ne plus donner de dîner de ma vie » Le rêve accomplit ainsi votre vœu de ne point contribuer à rendre plus belle votre amie… »

     

                                                                           Sigmund    FREUD, La science des rêves

     

    Questions :

     

    1-      Dégagez l’idée générale et la structure logique du texte. 3pts

     

    2-      Expliquez : « le rêve est un désir réalisé » ; « surmonter une résistance » ; «  le téléphone est détraqué » ; « désir d’engraisser ». 2pts

     

    3-      A votre avis, le rêve relaté dans ce texte contre dit-il la théorie de Sigmund Freud ? qu’auriez-vous répondu à la femme maigre si vous étiez à la place de l’auteur du rêve ? Justifiez succinctement vos deux réponses. 3pts

     

    4-      ESSAI PERSONNEL : Le rêve peut-il prédire l’avenir ?   12pts

     

     

     


    votre commentaire
  •                               COLLEGE PRIVE DE L’ESPERANCE

    BP 13450

            YAOUNDE

       TEL 22 20 95 21

    Année Scol.07-08

                                                            EXAMEN BLANC N°1                Session de Décembre 07

    EPREUVE DE Philo

     CLASSE : Tle A4

     Coef : 04 Durée : 4h

    Examinateur : M. MBOMENI

                 

     

     

    N.B : Le candidat traitera au choix l’un des trois sujets suivants :

     

     

    SUJET I : L’inconscient psychique n’est-il qu’un mythe dangereux pour la vie

                      communautaire ?

     

    SUJET II : Quelles réflexions vous suggèrent cette affirmation  de Jean Paul  Sartre :

                        «  Ma chute originelle, c’est l’existence de l’autre  » ?

     

    SUJET III : Dégagez l’intérêt philosophique du texte suivant à partir de

                         son étude ordonnée :

     

    «  Toute question d’image mise à part, messieurs, cela ne me parait pas conforme à la justice de prier le juge et d’obtenir son acquittement par des prières ; ce qui est conforme à la justice, c’est de s’expliquer et de persuader. En effet le juge ne siège pas pour cela – pour accorder des  faveurs en guise de justice – mais pour décider de ce qui est juste. Il a prêté serment non pas de se montrer complaisant envers qui bon lui semble, mais de juger selon les lois. C’est pourquoi nous ne devons pas vous habituer à violer votre serment et vous, vous ne devez pas prendre cette habitude : nous serions les uns et les autres fautifs envers les dieux. N’exigez donc pas de moi, Athéniens, que je me force à user à votre égard de procédés que je ne juge ni beaux ni justes ni pieux, surtout évidemment quand, par Zeus, c’est d’impiété que je suis accusé par lui, Mélétos. Il va de soi en effet que, si j’arrivais à vous persuader et, par mes prières ; à vous détourner de votre serment, je vous enseignerais à ne pas croire à l’existence des dieux.  Un tel mode de défense reviendrait sans conteste à m’accuser moi-même de ne pas reconnaître les dieux. Or il s’en  faut de beaucoup qu’il en soit ainsi : j’y crois en effet, Athéniens, comme n’y croit aucun de mes accusateurs, et je m’en remets à vous et à la divinité du soin de décider à mon sujet de ce qui voudra le mieux, et pour moi et pour vous ».

     

                                                                               Platon, Apologie de Socrate.

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique